• Il faut l’avouer, j’ai eu un cursus atypique puisqu’à ma période de formation, les écoles subissaient le changement numérique, maintenant le parcours est plus simple apparement. Je suis donc diplômée en communication graphique avec un « BT dessinateur maquettiste » d’Elisa Lemonnier à Paris. J’ai enchainé ensuite sur une formation professionnelle « FCIL Multimédia en maîtrise graphique » de Corvisart à Paris, qui m’a permis de connaître les plus gros de mes logiciels de travail, toujours en vigueur actuellement.
  • Je me suis lancée tôt à 19 ans, recommandée par ma dernière école, en petite entreprise au bas de l’échelle. Mon évolution a été fulgurante en chef de studio (d’une équipe de 5 compagnons) grâce à mes qualités de gestion de projets et d’équipe. Mais il faut l’avouer, n’étant pas rémunérée à la hauteur de charge effectuée, j’ai enchainée joyeusement en agence d’intérim spécialisée dans les métiers graphiques par conseil d’une membre de mon équipe (que je ne remercierai jamais assez !).
  • L’intérim, l’Eldorado de l’époque, m’a fait découvrir plein de milieu différent (petites ou immenses agences), fait faire de très belles rencontres (j’ai des amis fidèles de cette période encore maintenant), et qui m’a surtout permis d’apprendre très vite le métier, identifier ses inconvénients et avantages et de me remettre en question à chaque mission avec une adaptation rapide : à l’entreprise, aux équipes et leur fonctionnement propre, au stress et charrettes, aux différents projets/clients, au matériel informatique pas toujours performant… tout en étant à 2000% opérationnelle ! J’avais « la cote » dans mon agence d’intérim, je travaillais à temps plein et trop (mon record 70 heures sur une semaine), les agences me redemandaient, je refusais souvent les propositions de contrat de longue durée (je revois encore l’incompréhension de mon chef de l’époque d’une très très grosse agence souvent convoitée, quand je lui ai dit « non… mais merci ! », c’était rigolo, mais j’avais encore d’autres aventures à vivre, désolée). J’ai fais ça pendant 8 ans, entremêlé de petits contrats quand j’avais envie de me poser 2 minutes dans une entreprise où l’équipe était bien sympa.
  • Jusqu’à me lancer enfin à mon compte en 2004 sur Paris, car je souhaitais revenir plus sérieusement sur le côté créatif de ma formation première et être en amont de création de chartes graphiques.
  • J’exerce à présent en région Centre entre Chartres et Orléans (depuis mon exode rural en 2008). Mais il est vrai que le travail d’équipe me manque, c’est pour cela que je n’hésites pas à faire des partenariats et des échanges quand je le peux !